Français (FR)English (UK)
French Chinese (Simplified) English German Hindi Italian Japanese Korean Russian Spanish

Environnement de l’Ecole Internationale

 Implantée sur le territoire de la ville de Manosque, l’Ecole Internationale bénéficie d’un cadre dont la variété géographique et environnementale est à l’image de sa pluralité culturelle.

 

Située dans la vallée de la Durance, au sud-ouest du département des Alpes-de-Haute-Provence, Manosque est le point de jonction des parcs naturels régionaux du Luberon et du Verdon réputés pour la richesse de leur patrimoine naturel et architectural et la diversité de leurs paysages. La ville jouit ainsi d’un climat méditerranéen, très semblable à celui que l’on trouve dans le reste de la Provence à basse altitude.

 

Établie entre mer et montagne, Manosque se situe au cœur d’importants axes de communications (autoroute A51, route nationale N96, chemin de fer…) la reliant aux Alpes du Sud, au couloir rhodanien et à la Méditerranée. Cette facilité d’accès aux Alpes et à leurs stations de ski, à la Côte d’Azur et à ses stations balnéaires et la proximité de grandes villes comme Aix-en-Provence (50Km), Marseille (80Km) ou encore Avignon (90Km) confère à Manosque des conditions propices à son développement économique.

L’implantation du programme ITER sur le site de Cadarache à 10 Km de Manosque favorise ce développement puisque 1400 emplois indirects sont attendus au niveau régional durant la période de 10 ans qui marquera l’aménagement et la construction du site et que l’on estime à 2400 le nombre des emplois créés dans la région pendant les 20 ans d’exploitation de l’équipement de recherche scientifique

 

Si Manosque est au cœur de sites de renommées mondiales (parc du Verdon et du Luberon), et dispose d’entreprises multinationales et de la proximité du programme de coopération scientifique internationale « ITER », elle est aussi une ville en cours de développement qui s’appuie sur sa situation géographique pour faire face aux défis qui accompagnent sa croissance. L’ouverture et le rayonnement de la ville est renforcée par un réseau de voies de communications qui facilite l’accès au reste de la Région, au bassin méditerranéen mais également à l’international. En effet, outre les transports Régionaux (autocars, trains TER, autoroute) qui relient Manosque aux communes et métropole avoisinantes, l’accès aux grandes lignes ferroviaires nationales (gare Saint-Charles de Marseille et gare TGV d’Aix-en-Provence), aux infrastructures portuaires de Marseille, Nice ou Toulon, et aux aéroports de Nice et de Marseille-Provence offre à la ville de très bonnes conditions d’échanges et renforcent son attractivité.

 

 

La construction de l’Ecole Internationale de Manosque a été pensée en cohérence avec ce souci de préservation de l’environnement et ses locaux répondront aux critères de la « Haute Qualité Environnementale » à savoir l’économie des ressources, la réduction de la pollution de l’air, de l’eau et du sol, la réduction de la production de déchets ultimes, une harmonie du bâtiment avec l’environnement immédiat, la qualité des ambiances intérieures du point de vue du confort et de la santé.

 

En matière d’activités périscolaires l’abondance des ressources tant humaines que matérielles facilite la mise en œuvre d’un programme riche et varié. Parmi les nombreuses activités et infrastructures offertes on peut citer :

 

- Les activités culturelles : Le Conservatoire de musique, La Maison des Jeunes et de la Culture (MJC), L’Ecole Nationale Départementale, de Musique, Danse et Art Dramatique des Alpes de Haute Provence Manosque, l’art dramatique autour du théâtre Jean le Bleu et de l’association Atelier-Théâtre Le Lilas, le 7ème art avec un cinéma et les « Rencontres Cinéma de Manosque », le musée Giono, la fondation Carzou, le festival des Correspondances de Manosque, et de très nombreuses associations culturelles.

 

- Les activités Scientifiques : L’Observatoire du Centre d’Astronomie de Saint-Michel-l’Observatoire, le Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon de Quinson, le musée conservatoire ethnologique de Salagon…

 

- Les activités Sportives : La ville comprend 50 clubs sportifs proposant une offre très large (athlétisme, basket, escalade, cyclisme, équitation, football, escrime, gymnastique, arts-martiaux, natation, aviron, tennis, golf…) et dispose d’infrastructures adaptées à ces pratiques sportives (panel bientôt enrichi d’un centre aqua-ludique à proximité immédiate de l’Ecole Internationale).

 

- Les activités de plein air : Le plan d’eau des Vannades, le lac de pêche de la Forestière, les randonnées (colline du Mont d’Or, Gorges du Verdon, lac de Sainte-Croix, parc du Luberon, plateau de Ganagobie, parcours des « Villages Perchés »), les stations de ski toutes proches…

 

L’EIPACA tire  avantage de ces infrastructures culturelles, scientifiques, sportives et de plein air.